LEGACIES OF PATRIATION
CONFERENCE

APRIL 21-22, 2022
EDMONTON, ALBERTA

On April 21-22, 2022, the Centre for Constitutional Studies at the University of Alberta, uOttawa Public Law Centre, the Centre d’analyze politique: constitution et fédéralisme at l’Université du Québec à Montréal, and the Constitutional Studies Program at the University of Texas at Austin will host a major two-day conference examining the many, varied, legacies of patriation. We want to explore what the Constitution Act, 1982 created, what it has made possible and how it has changed our ways of being and understanding. Papers might explore issues of identity, points of disagreement and conflict, and communities – linguistic, Indigenous, political, religious, ethnic/racialized, regional.  They might examine Patriation’s organizing principles, and whether they still have purchase; issues that were unaddressed or unanticipated in 1982; fault lines that have since emerged; whether the formal amending procedure is unfit for its purpose; or the continued legacy of judicial review.

En avril 2022, le Centre d’études constitutionnelles de l’Université de l’Alberta, Centre de droit public de l’Université d’Ottawa, le Centre d’analyse politique: constitution et fédéralisme de l’Université du Québec à Montréal et le Programme d’études constitutionnelles de l’Université du Texas à Austin accueilleront une importante conférence de deux jours portant sur les héritages divers et multiples du rapatriement. Nous voulons explorer ce que la Loi constitutionnelle de 1982 a créé, ce qu’elle a rendu possible et comment elle a changé nos façons d’être et de comprendre. Les communications pourront porter sur les questions d’identité, les points de désaccord et de conflit, et les communautés – linguistiques, autochtones, politiques, religieuses, ethniques/raciales, régionales.  Elles peuvent aussi explorer les principes intellectuels à l’origine du rapatriement et se demander s’ils sont toujours d’actualité ; les questions qui n’ont pas été abordées ou qui n’avaient pas été prévues en 1982 ; les lignes de fracture qui ont émergé depuis ; la question de savoir si la procédure formelle de modification est inadaptée à son objectif ; ou l’héritage du contrôle judiciaire.

Click here for the Call for Papers instructions.